Historique Du Sensei Serge Piché ainsi que du Karaté Kenpo les débuts au canada...

Senseï Serge Piché 6e Dan

La première fois que je me suis présenté à un cours de karaté pour un essai, fût un moment magique pour moi. Tout de suite, j’ai su que j'étais fait pour ce sport. Tout les éléments que je recherchais se trouvaient à portée de ma main; conditionnement physique - endurance - technique de combat - kata ainsi qu'un esprit de famille qui régnait entre les élèves et notre instructeur.

J'ai commencé ma carrière de karatéka à l'âge de 13 ans en (1984). Mon premier guide fût « Senseï Dany Griffith », qui soit dit en passant, je tiens à remercier pour m'avoir fait découvert ce magnifique sport, qui est devenu pour moi un mode de vie.

À l'Adolescence j'ai eu envie d'essayer d'autres styles d'arts martiaux pour voir si j'avais vraiment trouvé le bon!!! J’ai donc essayé le Tae-Kwon-Do, le Shoryn-Ryu, le Karaté Kung-Fu Samourai ainsi que l'École de la rue...

À mes 18 ans en 1989 j'étais devenu plus sérieux et j’ai décidé de me lancer à fond dans le style de Karaté Kenpo Fédération Jean-Guy Angell qui pour moi sans l'ombre d'un doute me convenait à tous les niveaux autant sur le  plan spirituel, mental et physique.


Je me suis entraîné sans compter mes heures. La plupart du temps,  6 à 7 fois par semaine.  De cours en cours, compétitions en compétitions, un peu partout au Québec, je n'existais que pour mon style d'Art Martial.  J'étais si heureux d'avoir trouvé ma voie.


6 ans plus tard (1995), je me présentais à mon passage de ceinture noire.  Nul besoin de vous dire que c'était un grand moment pour moi.  Ç’a été l'accomplissement d'une grande étape dans ma vie de Karatéka. Je vais toujours me souvenir d'une phrase que le fondateur du Kenpo au Canada Jean-Guy- Angell m'a dite l'or de mon passage de ceinture noire:  N'oublie pas que la couleur noire signifie l'infinie, donc tu n'auras jamais fini d'apprendre et de te perfectionner. Ce fut pour moi le début d'une grande aventure.


Le 4 décembre 1996, à l'âge de 25 ans, j'ai fondé mon école de Karaté Kenpo à Ste-Marthe-Sur-Le-Lac. J'ai commencé les cours avec 5 élèves incluant ma conjointe Isabelle Henley à mes côtés pour m'épauler. Aujourd'hui, nous avons une école très active sur tous les niveaux . Nous comptons parmi nous, une quarantaine d'élèves, qui comme nous, ont un seul but: le dépassement de soi-même

Voici les dates de mes passages de degrés (Dan)

1ière Dan ( Mai 1996 )
2ième Dan ( Mars 1998 )
3ième Dan ( Novembre 2000 )
4ième Dan ( Avril 2004 )
5ième Dan ( Avril 2009 )
6ième Dan ( Mai 2016 ) 

Durant ma carrière de karatéka, j’ai remporté plusieurs grands tournois d'envergure ainsi que 6 fois le Championnat Canadien Top 10 ( 2006 - 2009 - 2010 - 2012 - 2013 - 2014 ).

Depuis l'ouverture de l'école, j'ai formé 12 ceintures noires qui sont la fierté de notre dojo ainsi qu'une belle relève pour notre style. Pour un instructeur, le plus beau cadeau est de pouvoir donner un jour ce que l'on a reçu.

En terminant, je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont croisé mon chemin depuis toutes ces années d'amour pour ce sport.

LONGUE VIE AU KENPO
Senseï Serge Piché

 

QUI SOMMES-NOUS ?

L'école de Karaté Kenpo Serge Piché a vu le jour à Ste-Marthe-Sur-Le-Lac le 4 décembre 1996 débutant avec 5 élèves. De mois en mois, année après année, plusieurs adeptes sont venus rejoindre nos rangs. Après 17 années passées à Ste-Marthe de 1996 à Décembre 2013 nous avons déménagé au 1001 chemin Oka à Deux-Montagnes (Église Holy Family) le 7 janvier 2014 une nouvelle page d'histoire débuta dans notre nouveau local. Maintenant nous pouvons compter sur plusieurs adeptes de tous les coins de la région qui ont un seul but...

LE DÉPASSEMENT DE SOI-MÊME

Ce qui fait surtout notre force, ce sont les compétitions auxquelles nous avons participé durant ces années passées avec acharnement et détermination. À chaque présence lors d'un tournoi, nous sommes tous revenus, soit avec un trophée sinon avec une plus grande estime de soi.

L'ORIGINE DU KENPO

C'est en 1944 que William K. Sun Chow, chinois d'origine, émigrait à Hawaii et débuta l'enseignementdu Karaté Kenpo. Ayant consacré une grande partie de sa vie à l'étude du Kung Fu sur l'archipel d'Hawaii, M. Sun Chow se lance à fond de train dans l'étude du Kocho Ryu Kenpo. Après avoir condensé ses connaissances de Kung Fu et de Kocho Ryu, il crée seize katas ainsi que ses propres positions de base alliant l'influence japonaise du Kocho Ryu et l'influence chinoise de sa terre natale.

Le Kenpo fut introduit dans la province de Québec par Jean-Guy Angell. Directeur de plusieurs écoles au Canada, ce dernier se consacre à la promotion de l'art du Kenpo avec dévouement. Il fonda son école en avril 1967, laquelle continue à offrir des cours pour la formation d'adeptes des arts martiaux, toujours dans le but d'une plus grande affirmation et du dépassement de soi-même.

QU'EST-CE QUE LE KARATÉ KENPO?

Nous allons essayer de répondre le plus justement et le plus objectivement possible à cette question. Pour le grand public, le karaté est généralement associé à une image de violence. Celle d'un superman aux mains dures comme l'acier, avec lesquelles il casse briques et planchettes de bois. Il n'y a, en fait, rien d'extraordinaire à ce genre d'exploit, que tout homme normalement constitué est capable d'accomplir, à condition de savoir fermer correctement son poing et de se libérer de tous les blocages psychologiques dont le principal est la peur.

En vérité, ces exercices ne constituent qu'une partie infime du karaté. Pour tous ceux qui le pratiquent, cet art martial est plutôt un art de vivre, une recherche à la fois de l'équilibre du corps et de l'esprit. Pour atteindre ce but, pour découvrir toutes les facettes du karaté; à la fois sport, discipline et art martial, il faut travailler longtemps, très longtemps.

L'équipe Kenpo Deux-Montagnes vous invite à vous joindre à eux...

: